Happinez n°69

6,95

De la résistance à l’acceptation * Quelle vie voulez-vous ? * Apprivoiser un dragon * L’argent et vous * Respirer, un puissant remède * Olivier Chambon * James Nestor * Catherine Testa

Rupture de stock

Retrouvez ce magazine sur la boutique Happinez

Acheter sur Happinez.fr

De la résistance à l’acceptation

Il y a beaucoup de choses que l’on peut contrôler dans la vie, mais il faut parfois se rendre à l’évidence et accepter que les choses ne se passent pas exactement comme on l’aurait souhaité. Comment faire ? Comment accepter l’inacceptable ?

Quelle vie voulez-vous ?

Chaque semaine ou chaque mois, tenir un journal dédié à la réalisation de nos désirs : cette pratique séduit un public de plus en plus nombreux. Et l’essayer, c’est l’adopter ! Mais comment débuter ? Que convient-il de noter ? Et à quel moment ?

Apprivoiser un dragon

On les voit surtout dans les films et dans les livres, mais d’aucuns racontent qu’il est possible d’entrer en contact avec eux dans une fréquence supérieure, une dimension vers laquelle l’être humain se dirige actuellement. Les dragons sont de puissants êtres de lumière qui peuvent nous aider à trouver et à utiliser notre propre force lumineuse. Pour nous et, in fine, pour le grand tout.

L’argent et vous

Votre attitude à l’égard de l’argent influent sur le solde de votre compte en banque. On appelle cela le « money mindset« , littéralement l’état d’esprit face à l’argent. Le nombre de podcasts et de vidéos Youtube sur le sujet ne cesse de croître. Comment cela fonctionne-t-il et comment adopter la bonne attitude ?

Olivier Chambon et Marie-Odile Riffard

Si, pour la science matérialiste, la question de la vie après la mort ne s’est jamais sérieusement posée puisqu’elle la classe à tort dans le domaine du religieux, nombre de chercheurs, qui ont gardé l’ouverture d’esprit nécessaire à tout scientifique, s’y intéressent grandement et y consacrent des travaux, en parallèle d’une autre interrogation, sur la nature de la conscience : ne serait-elle pas indépendante de notre cerveau ? C’est pour mettre en valeur ces solides hypothèses qui s’appuient notamment sur les expériences vécues dans un état de conscience plus large par des millions de gens, et pour balayer doutes inutiles et croyances obsolètes qui nient encore la forte probabilité d’une survie post-mortem de la conscience, que le psychiatre Olivier Chambon et la psychologue Marie-Odile Riffard ont publié cette année chez Larousse le livre 8 raisons de croire en l’existence de la vie après la mort.

James Nestor

Nous respirons 25 000 fois par jour: une pause de quelques minutes nous serait fatale. Inspirer, expirer, cela semble évident. Or, ce n’est pas si simple. Nous respirons mal, et notre santé en pâtit. Le journaliste scientifique américain James Nestor est l’auteur d’un livre intitulé Respirer (éd. Solar, 2021), consacré, comme le suggère son filtre, à l’oart oublié de la respiration.

Catherine Testa

Comme beaucoup d’entre nous, Catherine Testa avait, telle son ombre, collée aux baskets, la contrainte auto-infligée de jouer un rôle sous le regard d’autrui pour demeurer conforme à la norme. Un beau jour, elle l’a reconnue et s’en est débarrassée. Pour éviter de nous renier ad vitam æternam, elle nous invite à prendre une décision radicale : oser, à notre tour, faire tomber le masque afin de nous sentir libre de vivre notre vie jusqu’ici rêvée et d’être en accord avec notre réelle authenticité.11

Description

De la résistance à l’acceptation

Il y a beaucoup de choses que l’on peut contrôler dans la vie, mais il faut parfois se rendre à l’évidence et accepter que les choses ne se passent pas exactement comme on l’aurait souhaité. Comment faire ? Comment accepter l’inacceptable ?

Quelle vie voulez-vous ?

Chaque semaine ou chaque mois, tenir un journal dédié à la réalisation de nos désirs : cette pratique séduit un public de plus en plus nombreux. Et l’essayer, c’est l’adopter ! Mais comment débuter ? Que convient-il de noter ? Et à quel moment ?

Apprivoiser un dragon

On les voit surtout dans les films et dans les livres, mais d’aucuns racontent qu’il est possible d’entrer en contact avec eux dans une fréquence supérieure, une dimension vers laquelle l’être humain se dirige actuellement. Les dragons sont de puissants êtres de lumière qui peuvent nous aider à trouver et à utiliser notre propre force lumineuse. Pour nous et, in fine, pour le grand tout.

L’argent et vous

Votre attitude à l’égard de l’argent influent sur le solde de votre compte en banque. On appelle cela le « money mindset« , littéralement l’état d’esprit face à l’argent. Le nombre de podcasts et de vidéos Youtube sur le sujet ne cesse de croître. Comment cela fonctionne-t-il et comment adopter la bonne attitude ?

Olivier Chambon et Marie-Odile Riffard

Si, pour la science matérialiste, la question de la vie après la mort ne s’est jamais sérieusement posée puisqu’elle la classe à tort dans le domaine du religieux, nombre de chercheurs, qui ont gardé l’ouverture d’esprit nécessaire à tout scientifique, s’y intéressent grandement et y consacrent des travaux, en parallèle d’une autre interrogation, sur la nature de la conscience : ne serait-elle pas indépendante de notre cerveau ? C’est pour mettre en valeur ces solides hypothèses qui s’appuient notamment sur les expériences vécues dans un état de conscience plus large par des millions de gens, et pour balayer doutes inutiles et croyances obsolètes qui nient encore la forte probabilité d’une survie post-mortem de la conscience, que le psychiatre Olivier Chambon et la psychologue Marie-Odile Riffard ont publié cette année chez Larousse le livre 8 raisons de croire en l’existence de la vie après la mort.

James Nestor

Nous respirons 25 000 fois par jour: une pause de quelques minutes nous serait fatale. Inspirer, expirer, cela semble évident. Or, ce n’est pas si simple. Nous respirons mal, et notre santé en pâtit. Le journaliste scientifique américain James Nestor est l’auteur d’un livre intitulé Respirer (éd. Solar, 2021), consacré, comme le suggère son filtre, à l’oart oublié de la respiration.

Catherine Testa

Comme beaucoup d’entre nous, Catherine Testa avait, telle son ombre, collée aux baskets, la contrainte auto-infligée de jouer un rôle sous le regard d’autrui pour demeurer conforme à la norme. Un beau jour, elle l’a reconnue et s’en est débarrassée. Pour éviter de nous renier ad vitam æternam, elle nous invite à prendre une décision radicale : oser, à notre tour, faire tomber le masque afin de nous sentir libre de vivre notre vie jusqu’ici rêvée et d’être en accord avec notre réelle authenticité.11

Informations complémentaires

Poids 0,45 kg
Dimensions 0,7 × 23 × 29,6 cm
Type de produit

Numéro courant

Code calaméo